l'occitan à Tolosa - Ostal d'Occitània

http://www.ostaldoccitania.net/

Histoire de l'Hôtel de Boisson (Histoire)

Hôtel de Boisson-Cheverry

Lo Pati - entrada ; Cour de l'Hôtel La chapelle - voûte gothique : Capèla vòuta gotica

1432
Le premièr propriétaire Hugues / Huc de Boysson: est originaire d'Aubin (Aveyron), vient à Toulouse, où il est changeur, il vend aussi des étoffes, de la laine et du pastel.

1453 Hugues devient Seigneur de Mirabel (Aveyron)

1458 Boysson achète un immeuble en ruine.

1458 Il est nommé Capitoul, construit son premier hôtel particulier.

1460 Cheminée gothique de la salle Antonin Perbòsc.

1463 un incendie détruit l'hôtel.

1468 à 1478 Huc Boysson reconstruit entièrement sa maison et l'adosse à la maison des Vinhas (Vignes) rue Temponières, qui avait tenu bon. La maison avait un jardin (à gauche de la tour) et devant, la porte principale donnait sur la rue des Changes et possédait une issue secondaire rue Malcousinat
Fenêtre gothique XVe siècle (2ème cour à gauche) encadrement de rinceaux de chardon, elle présente un décor végétal extraordinairement ciselé que mordillent des chiens aux extrémités de l'allège.
Fenêtre gothique - Fenèstra gotica

Tour de l'Hôtel de Boisson - Tor de l'Ostal de Boisson
Tour de Jean de Boisson (hauteur : 26 m = 7 étages), de style gothique et de forme hexagonale, flanquée d'une tourelle sur trompe et encorbellement, menant à la terrasse, cette tourelle est coiffée d'un dôme de brique et est percée de fenêtres aux encadrements de pierre.

blason de Pierre de Vinhaus ajouté à la cheminée gothique de 1460, salle Antonin Perbòsc
Cheminée gothique - Cheminèa gotica

Fenèstra reneissença de las Cariatidas - Fenêtre renaissance des Cariatides
XVIe siècle : Ouverture de la fenêtre renaissance aux cariatides engainées (première cour - travaux de Cheverry).




1535 Jean de Cheverry, marchand pastelier, est nommé Capitoul. Le futur beau-père de Pierre d'Assézat - sa fille Peyronne épouse Pierre d'Assézat en 1548 - se portait alors acquéreur de l'ensemble et lui accolait le corps de bâtiment qui est sur la gauche, séparant ainsi la cour du jardin.

1550 l'hôtel est achevé et ouvre sur la rue des Changes et sur la rue Malcousinat.

1555 Mort de Cheverry.

1564 Vente de la maison en façade rue des Changes à Jean Esclassan.

1570 La partie de la rue Malcousinat est vendue au Capitoul Pierre de Vinhaux qui rajoute ses armes à la cheminée de 1460

En reculant contre le mur de l'ancienne Poste, on distingue, derrière la tour de l'Hotel d'Ussèl

plus d'images dans le diaporama

La Maison d'Occitanie  >>>

Depuis la Maison d'Occitanie>>>